Cabecera Interior
  • Lors de la réunion tenue ce matin à la Mairie d’Hendaye, les fonctions du Conseil Général ont été attribuées et la composition du Comité de Direction et des Commissions de Travail a été définie.

 

alcaldes 11.12.2019

 

La Salle du Conseil de la Mairie d’Hendaye a accueilli ce matin du Conseil Général du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi au cours de laquelle ce Conseil a été constitué en attribuant les fonctions au sein de celui-ci et en définissant la périodicité des réunions ordinaires qui seront tenues. Le Conseil a également défini la composition du Comité de Direction et des Commissions de Travail du Consorcio et a désigné ses représentants au sein des divers organismes auxquels participe le Consorcio.

La constitution du Conseil Général du Consorcio découle de la tenue des élections municipales au mois de mai à Irun et Hondarribia et en vertu de l’article 14 de ses Statuts qui dispose que le mandat des représentants au Conseil Général prend fin au moment du renouvellement des fonctions qu’ils occupaient, les Assemblées Plénières de ces deux mairies devant réélire trois représentants chacune.

Concernant la Mairie d’Irun, l’Assemblée Plénière tenue le 12 juillet 2019 a désigné Monsieur le Maire, José Antonio Santano, ainsi que Monsieur Xabier Iridoy et Madame Miren Echeveste comme ses représentants.

Pour ce qui est de la Mairie d’Hondarribia, lors de la séance du 24 juin 2019 ont été choisis Monsieur le Maire, Txomin Sagarzazu, ainsi que Monsieur Juan Luis Silanes et Madame María Noemi Odriozola comme représentants au Conseil.

Dans le cas d’Hendaye, Monsieur le Maire, Kotte Ecenarro, Monsieur Richard Irazusta et Monsieur Iker Elizalde sont maintenus dans leurs fonctions de représentants étant donné qu’il n’ya apes eu d’élections dans cette ville.

Ainsi, lors de la réunion de ce matin, on a constitué le Conseil Général du Consorcio avec les représentants désignés par les Mairies d’Irun et Hondarribia et en maintenant les représentants de la municipalité d’Hendaye.

On a par ailleurs décidé que Monsieur le Maire d’Hendaye, Kotte Ecenarro sera maintenu comme président du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi, et on a nommé en tant Premier Vice-président le Maire d’Irun, Monsieur José Antonio Santano, et en tant que Deuxième Vice-président le Maire d’Hondarribia, Monsieur Txomin Sagarzazu.

Lors de cette réunion tenue ce matin, on a également déterminé que les séances ordinaires du Conseil Général du Consorcio auront lieu au cours des mois de février, mai et novembre de chaque année.

consejo 11.12.2019

Composition du Comité de Direction et des Commissions de Travail du Consorcio

Le Comité de Direction du Consorcio est un organe de composition mixte technique et politique qui formule des propositions, réalise des études, définit des critères d’action et, de façon générale, organise le Consorcio en s’appuyant selon le cas sur l’existence de groupes de travail spécifiques créés sur des thèmes concrets. Il est composé d’un représentant de chaque Mairie, par le Secrétaire du Comité dont la fonction est occupé par la personne en charge en cette matière dans la Mairie d’Hendaye, par les personnes en charge du Secrétariat Général et le Contrôle des Comptes du Consorcio et par la Direction de Bidasoa activa (en tant qu’organe de gestion de ce dernier).

Lors de la réunion tenue aujourd’hui, Monsieur Miguel Angel Paez a été désigné comme président du Comité de Direction, Monsieur Arnaud Mandement comme Secrétaire, Monsieur Juan Luis Silanes et Monsieur Richard Irazusta comme membres élus.

Concernant les Commissions de Travail du Consorcio, quatre commissions ont été constituées ce matin pour la mise en place des programmes du Consorcio sur les thèmes de l’euskara, la culture, le sport et le tourisme.

Les Commissions sont composées au minimum d’un élu de chaque Mairie en plus des agents municipaux compétents en la matière traitée dans chaque commission et de l’équipe technique de Bidasoa activa en charge de la gestion du Consorcio qui assurera les fonctions de secrétariat de chacune d’entre elles.

Ce sera le Président du Consorcio qui nommera les présidents et les membres des Commissions de Travail au regard des propositions de représentation présentées par chaque Mairie faisant partie du Consorcio.

Désignation de représentants à divers organismes

Par ailleurs, le Conseil a aussi adopté la proposition de déterminer que le Président du Consorcio sera le représentant de ce dernier au Conseil d’Administration du « Recinto Ferial S.A. » et que le Premier Vice-président occupera ces fonctions lorsque le Président y participe en tant que membre de ce Conseil d’Administration en vertu d’une autre fonction représentative.

D’autre part, le Conseil a désigné Monsieur Kotte Ecenarro, Maire d’Hendaye, comme représentant du Consorcio au Patronat de la Fondation Ficoba, de même que Monsieur José Antonio Santano, Maire d’Irun, et Monsieur Txomin Sagarzazu, Maire d’Hondarribia comme représentants du Consorcio au GEIE pour le Développement de l’Eurocité Basque Bayonne – Saint Sébastien.

Il convient de souligner, pour finir, que l’on a informé lors de cette réunion sur les résolutions adoptées par le Président, sur les activités menées par le Comité de Direction et sur a liquidation du budget 2018. Le Conseil a également validé les Comptes Généraux de l’exercice 2018 et le projet de budget général pour l’exercice 2020.

• Fernando Belzunce Estomba a été désigné vainqueur de la quatrième édition du concours.

premio pintura mini2

Les Mairies d’Irun, Hondarribia et Hendaye, par le biais du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi, ont organisé la quatrième édition du concours de peinture « Un pays au nom de fleuve » dont le vainqueur est Fernando Belzunce Estomba avec son œuvre « Túneles de Askain », qui se trouvent dans l’ancienne zone minière de Meazuri où étaient acheminé les wagonnettes de minerai vers les Fours d’Irugurutzeta à Irun. Le prix, d’un montant de 500 euros, lui a été remis aujourd’hui par Miguel Ángel Páez, Juan Luis Silanes et Richard Irazusta, représentants du Comité de Direction du Consorcio transfrontalier Bidasoa-Txingudi.

La particularité de ce concours est que toutes les œuvres présentées devaient avoir comme référence obligatoire la rencontre entre l’histoire et la nature dans le territoire transfrontalier de Bidasoa-Txingudi. Les participants devaient représenter un bâtiment ou un élément historique dans son milieu naturel, dans les limites géographiques constituées dans les communes d’Irun, Hondarribia et Hendaye, comme par exemple le Parador Carlos V d’Hondarribia, avec ses vues sur la baie de Txingudi, l’Ermitage de San Marcial d’Irun, dans son environnement montagnard, ou le Château Observatoire Abbadia, entre les jardins de son domaine.

Cinq œuvres présentées au concours

Lors de cette quatrième édition, cinq personnes ont présenté une œuvre en respectant les caractéristiques demandées. Un jury composé de Sara Otaño pour Hondarribia, Alicia Cebrian pour Irun et Bruno Aguerre pour Hendaye, se sont chargé de choisir l’œuvre du vainqueur.

Dans un premier temps, chaque membre du jury a distribué dix points entre toutes les œuvres présentées, suite à quoi deux des œuvres se sont trouvé à égalité. Pour les départager, chaque juré disposait à nouveau de dix points à distribuer dans un deuxième temps, en désignant finalement Fernando Belzunce Estomba comme vainqueur.

En raison des travaux en cours de réalisation au pont international Avenida, le Centre d’Interprétation de la Bidassoa restera fermé jusqu’à nouvel ordre.

• Carla Pires fera sa représentation le 18 à Hendaye en remplacement de C4 Trio

• La XIXème édition aura lieu le 16, le 17 et le 18 août

• Il y aura trois concerts gratuits organisés à Irun, à Hondarribia et à Hendaye

 

bidasoafolk2019

 

Les Mairies d’Irun, Hondarribia et Hendaye, par le biais du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi, ont organisé la 19ème édition du Bidasoa Folk. Le 16, le 17 et le 18 août, 3 concerts auront lieu à Hondarribia, Irun et Hendaye respectivement avec des groupes qui sont des références sur la scène Folk et la musique contemporaine. On pourra admirer des groupes venus des Canaries, du Portugal, d’Argentine et, bien sûr, du Pays Basque.

En représentation de la Mairie d’Irun, Miguel Angel Paez, a souligné que « nous organisons le Bidasoa Folk pour la dix-neuvième année consécutive, en affirmant notre positionnement pour la musique de qualité et la richesse culturelle, et en conservant toujours le caractère transfrontalier de ce festival ».

De son côté, en représentation de la Mairie d’Hondarribia, le Conseiller de Culture Juan Luis Silanes, a rappelé que, « en plein août, un vendredi, un samedi et un dimanche, les trois villes de la baie de Txingudi seront les meilleurs endroits pour écouter de la musique folk de très bonne qualité, qui émerveillerons sans doute autant nos concitoyens que tous ceux qui nous visitent ».

Christelle Cazalis, en représentation de la Mairie d’Hendaye, a ajouté que « nous devons tenir compte du fait que le Bidasoa Folk propose des concerts dotés d’une grande valeur culturelle, à une période idéale, et de façon gratuite. C’est une manière exceptionnelle de profiter de l’été autour de la Bidassoa ».

16 août – Pauline&Juliette à Hondarribia

Le festival commence le 16 août à Arma Plaza d’Hondarribia à 21h00 avec le concert de Pauline&Juliette. Deux jeunes chanteuses, Pauline Junquet âgée de 23 ans et originaire de Cambo-les-Bains, et Juliette Alfonso âgée de 19 ans et installée à Itxassou. Ce sont toutes deux des chanteuses et des musiciennes hors pair. Elles ont récolté un grand succès sur le territoire du Pays Basque et au-delà. Elles ont publié il y a peu leur premier album Hegaldaka avec le label Agorila qui inclut 11 chansons folk, basques en majorité, mais d’autres chansons aussi comme des reprises du grand artiste français, Francis Cabrel.

16 août – Cuarteto Karé à Hondarribia

Le 2ème concert aura lieu à Hondarribia également à Hondarribia à la fin du premier, vers 22h30.

Le groupe vocal masculin de Rosario évolue depuis 2010 sur les routes de la musique populaire. Karé donne la part belle à leurs voix avec des arrangements vocaux très travaillés, en mettant la parole en première ligne, c’est-à-dire l’émotion de l’interprétation du message poétique que l’on chante, avec seulement l’accompagnement d’une guitare.

Karé est composé par Diego Petrelli (1er Ténor, Guitare et Arrangements) Julian Cerdan (2ème Ténor), Gianni Lazzetta (Bariton) et Mauricio Cuesta (Basse). Pour le Bidasoa Folk ils auront des invités spéciaux tels que les musiciens Fran Lasuen, Antxon Sarasua et Josean Martin.

17 août – Pedro Guerra à Irun

La place San Juan d’Irun accueillera la scène de la deuxième journée du Bidasoa Folk. Le concert de Pedro Guerra commencera à 22h00, qui présentera ‘#golosinas2018’, l’un des albums les plus influents de la musique en espagnol des années 90.

C’est un disque qui fut toute une révolution pour la chanson d’auteur et qui avec le temps est devenu l’album de référence de toute une nouvelle génération d’auteurs-compositeurs-interprètes, certains d’entre eux ayant voulu rendre hommage à leur maître en unissant leurs voix à la sienne.

Golosinas est l’album avec lequel l’artiste Pedro Guerra a démarré sa carrière en solitaire en 1995. Un débit étincelant enregistré en direct pour ainsi recueillir la magie des nuits mythiques du café madrilène Libertad 8 où Pedro a peu à peu conquis son public grâce à la profondeur et la fraicheur de ses compositions.

18 août – Carla Pires à Hendaye

Le dernier jour à 22h30, Sokoburu accueillera la chantgeuse portugaise Carla Pires. Avec une aisance remarquable sur scène, Carla Pires a un talent inné pour gagner le cœur de son public. Ses concerts sont intenses, grâce à une interprétation saisissante et la passion qui se dégage des musiciens excellents qui l’accompagnent.

La chanteuse a déjà une carrière impressionnante avec près de 350 concerts organisés dans 21 pays des quatre continents, en passant par de nombreuses salles de spectacle emblématiques de grande renommée sur la scène mondiale.

Le Bidasoa Folk peut s’organiser grâce à la collaboration municipale transfrontalière qui permet de réunir les efforts pour attirer des groupes de qualité au niveau international, de proposer des concerts gratuits aux citoyens et d’avoir un agenda culturel intéressant pour l’attraction des visiteurs.

L’esprit du Bidasoa Folk

Fondé en 2001, l’idée originale de ce projet interculturel était d’organiser un festival transfrontalier de musique Folk en collaboration avec les mairies d’ Hondarribia, Irun et Hendaye par le biais du CONSORCIO TRANSFRONTALIER BIDASOA TXINGUDI.

Cette collaboration municipale dans le cadre de son organisation a permis de réunir tous les efforts pour présenter un festival de musique Folk de qualité avec des concerts gratuits et d’attirer ainsi un public des plus variés : des citoyens du territoire de la Bidassoa et ses visiteurs, des jeunes et des moins jeunes, des amateurs et des curieux...

Ce festival permet de promouvoir le territoire de Bidasoa-Txingudi comme un site d’intérêt culturel et touristique, et en même temps mettre en valeur la musique et les traditions de différents pays. Par ailleurs, la diversité culturelle et musicale de ce Festival permet de valoriser aussi la diversité culturelle de notre territoire de Bidasoa-Txingudi.

Réunir et réussir à ce que les citoyens se connaissent mieux dans ce territoire de Bidasoa-Txingudi à l’occasion de ce festival unique en son genre, c’est aussi l’une des raisons d’être du Bidasoa Folk.

Les œuvres peuvent être présentées jusqu’au 2 août inclus au siège du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi.

Le thème choisi cette année est la rencontre entre l’histoire et la nature dans ce territoire.

 

OBRA GANADORA

Œuvre du vainqueur en 2018

 

Le concours de peinture transfrontalier « Un pays au nom de fleuve » est organisé par les Mairies d’Irun, Hondarribia et Hendaye par le biais du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi depuis l’année 2016.

Rencontre entre l’histoire et la nature dans notre territoire

Le thème choisi cette année est la rencontre entre l’histoire et la nature dans le territoire de Bidasoa-Txingudi. Il s’agit de représenter un bâtiment ou tout autre élément historique dans un environnement naturel dans les limites territoriales d’Irun, Hondarribia et Hendaye.

A titre d’exemple, les œuvres pourraient montrer le Parador Charles Quint à Hondarribia avec des vues sur la baie de Txingudi, l’Ermitage de Saint Marcial à Irun dans son site montagneux, ou le Château Observatoire Abbadia dans les jardins de son domaine.

Parmi les œuvres présentées, un jury spécialisé sélectionnera la meilleure œuvre et les plus remarquables seront exposées au Centre d’Interprétation de la Bidassoa. De plus, un prix de 500 euros en liquide sera remis au vainqueur.

Mettre en valeur le milieu naturel et le patrimoine de la baie

L’un des objectifs du Concours est de mettre en valeur le milieu naturel et le patrimoine de la baie. Lors des éditions précédentes, les thèmes choisis ont été les ponts internationaux, les marais de Txingudi et les sentiers naturels.

Conditions pour participer au concours

Les personnes souhaitant participer devront être âgées de plus de 18 ans et ne pourront présenter qu’une seule œuvre.

Les œuvres peuvent être présentées jusqu’au 2 août inclus au siège du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi (Palais Ducoureau, rue d’Hendaye nº 8, Irun), du lundi au vendredi de 9h00 à 14h00 sauf ponts et jours fériés.

Les clauses du concours sont disponibles ici => TÉLÉCHARGER LES CLAUSES EN PDF

Pour plus d’informations, appeler le (0034) 943.50.96.00